Stages d’éducation routière en milieu scolaire

Au total, 3 500 écoliers et 800 collégiens sont sensibilisés à l’éducation routière sur la communauté de communes Vie et Boulogne chaque année.

1. Les interventions en école primaire

Le service Éducation routière poursuit 4 objectifs auprès des élèves d’école primaire :

  • accompagner les écoles dans la mise en œuvre de leur programme d’éducation routière avec des objectifs de formation par cycle (référentiel APER – Attestation de Première Éducation à la Route) et du projet pédagogique d’établissement,
  • sensibiliser les élèves à la sécurité routière en tant que passager, piéton, cycliste via des ateliers théoriques et des séances pratiques,
  • informer et sensibiliser les enfants (et les parents) à la prévention routière afin de diminuer les risques et les victimes,
  • à travers les interventions :
    • mettre en avant les valeurs de citoyenneté et de civisme,
    • sensibiliser et valoriser les modes de déplacement doux en s’appuyant sur la politique de territoire, plan climat (enjeux environnementaux, éco-mobilité…)

La formation se décompose en 2 parties :

Une partie théorique

Cette intervention se déroule généralement avant Noël. Le but étant que l’enfant adopte un bon comportement quelque soit son moyen de déplacement et qu’il respecte son environnement, la réglementation ainsi que les autres usagers.

Les thèmes abordés sont :

  • L’enfant passager en CP,
  • L’enfant piéton et le civisme en CE,
  • L’enfant à vélo en CM.
Deux sorties vélo en milieu réel sont organisées pour le niveau CM, afin de favoriser la notion de déplacement en situation réelle en proposant un outil d’évaluation de compétence et d’acquis.

Une partie pratique

Cette intervention se déroule généralement après Noël. Le but est d’apprendre aux enfants à faire du vélo avec différents ateliers au fil des 3 premières années de CP-CE1-CE2, la finalité est de faire des sorties en milieu réel en toutes sécurité avec les CM, durant les deux années qui suivront en mettant en application aussi bien l’apprentissage théorique que pratique acquis pendant les cinq années précédentes.

2. Les interventions en collège

Le service vise 3 objectifs à destination des collégiens :
  • accompagner les collèges dans la mie en œuvre de leur programme d’éducation routière, en complément de l’ASSR (Attestation Scolaire de Sécurité Routière) pour les 5ème et 3ème,
  • sensibiliser les adolescents à la sécurité routière et les initier aux deux-roues motorisés en vue d’un éventuel passage du permis AM dispensé en auto-école (ex BSR)
  • informer et sensibiliser les jeunes et leurs parents à la prévention routière afin de diminuer les risques et les victimes.
Une partie théorique comprend l’intervention en classe sur l’utilisation d’un cyclo : équipement, réglementation, usages, risques, prévention des accidents,…
Puis une partie pratique est organisée en plusieurs ateliers sur la pratique du deux-roues motorisé en circuit fermé, les facteurs d’accidents et la simulation de conduite.
Cette initiation s’effectue en binôme avec la police municipale des communes concernées, l’association de Prévention routière, et la MSRI (Maison de la Sécurité Routière itinérante).

Zoom sur la sensibilisation des collégiens à la pratique du scooter

Chaque année scolaire, le service sensibilise environ 3 500 écoliers et 800 collégiens.

La Communauté de Communes Vie et Boulogne (CCVB) accompagne les 5 collèges du territoire dans la mise en œuvre de leur programme d’éducation routière. Les élèves de 5ème et de 3ème passent l’ASSR avec leur collège (attestation scolaire de sécurité routière). Les élèves de 4ème bénéficient chaque année de l’intervention de la CCVB, en partenariat avec les polices municipales, les services techniques municipaux, la Préfecture et l’association Prévention routière, avec une initiation au cyclomoteur. 28 classes sont concernées en 2020/2021, soit environ 800 jeunes.

Au –delà de la dimension “prévention routière”, cette action permet de sensibiliser aux nouveaux modes de déplacement et de communiquer sur les enjeux liés à la qualité de l’air et à la dépendance aux énergies fossiles, affirmés dans le Plan Climat Air Énergie Territorial en cours d’élaboration. La CCVB propose désormais aux collégiens une action concrète de sensibilisation des jeunes à l’utilisation du scooter électrique en complément des cyclomoteurs thermiques.

  • Les objectifs du projet « Mobilité alternative »
    • Faire connaître l’utilisation d’un véhicule électrique,
    • Montrer son utilisation possible en milieu rural,
    • Lever les freins à l’utilisation de deux-roues électriques.
  • À cette fin, la CCVB a investi dans l’achat d’un scooter électrique. Ce projet est cofinancé par les fonds européens Leader à hauteur de 2 000 €.

Concrètement, la démarche se déroule en deux étapes :

  • Une partie théorique sur l’utilisation du scooter : équipement nécessaire, règlementation, usages, risques, prévention des accidents ;
  • Une partie pratique, organisée en plusieurs ateliers sur
    • La pratique du scooter,
    • Les facteurs d’accidents,
    • La simulation de conduite, en partenariat avec la MSRI (Maison de la Sécurité Routière itinérante) et l’association Prévention routière.

Votre navigateur est dépassé !

Mettez à jour votre navigateur pour voir ce site internet correctement. Mettre à jour mon navigateur

×